La controverse des cellules souches embryonnaires

Accueil » Qui fait quoi? » Les scientifiques » Francis Collins et le NIH

Francis Collins et le NIH

Francis Collins est un physicien-généticien américain né en 1950 surtout reconnu pour sa direction du National Human Genome Research Institue et actuellement à la tête du National Institutes of Health. En effet, c’est en 2009 que le président des Etats-Unis Barack Obama le nomme directeur du National Institutes of Health.

Francis Collins

Le NIH regroupe en réalité plusieurs instituts, chacun d’eux étant spécialisé dans un domaine spécifique de recherche (Institut National pour le Cancer, Institut National pour l’abus d’alcool et l’acoolisme, …). C’est donc une agence médicale de recherche qui a pour objectif d’améliorer la vie des gens et de faire des découvertes permettant de vivre mieux et plus longtemps, et ce dans de très nombreux domaines de recherche. Une unité de recherche sur les cellules souches existe également. 

Depuis 2009, c’est donc le scientifique Francis Collins qui en est à la tête et il semblerait qu’il entende bien continuer à financer la recherche sur les cellules souches embryonnaires. Malgré les quelques craintes qui s’étaient fait sentir lors de sa nomination en raison de son appartenance à la religion catholique, le directeur du NIH ne semble en rien faire obstacle à la recherche et, en tant qu’éminent scientifique, entend bien la faire avancer tant que possible. Il avait même précisé, lors d’un refus de la Cour Suprême des Etats-Unis d’empêcher le financement de la recherche:

« Les patients et leurs familles qui attendent de nouveaux traitements pour remplacer leurs cellules perdues lors d’une maladie ou d’un accident, ou qui pourraient bénéficier de nouveaux médicaments issus de recherches sur les cellules souches embryonnaires, peuvent être assurés que le NIH continuera d’aider ces recherches prometteuses ». 

Mais tout le monde n’est pas du même avis, et les critiques quant à la nomination d’un fervent catholique à la tête d’une institution biomédicale aussi importante se révèlent également. En particulier, on entend Sam Harris (auteur américain, spécialiste des neurosciences, co-fondateur et responsable de l’association Project Reason dont le but est de promouvoir la connaissance scientifique au sein de la société) se prononcer « Must we really entrust the future of biomedical research in the United States to a man who believes that understanding ourselves through science is impossible, while our resurrection from death is inevitable? ». Ses publications dans le New York Times provoquent souvent de nombreux débats.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s